À Charles Spon, le 5 février 1643
Note [11]

Pierre Michon, dit l’abbé Bourdelot (Sens 1613-1686), très souvent mentionné dans les lettres de Guy Patin, fut l’un de ses correspondants (une lettre datée du 17 décembre 1651). Il venait d’être reçu docteur régent de la Faculté de médecine de Paris (acte pastillaire le 13 janvier 1643).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 5 février 1643. Note 11

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0076&cln=11

(Consulté le 17.09.2019)

Licence Creative Commons