À Charles Spon, le 23 mai 1653
Note [11]

Depuis la publication (1643) des Alæ telluris fractæ [Ailes brisées de la terre] de l’astrologue Jean-Baptiste Morin contre Pierre Gassendi, François de Barancy (v. notes [3], lettre 211, et [50], lettre 216) était entré dans la querelle en faveur du second. L’in‑4o dont parlait ici Guy Patin, publié avec celui du P. de Launoy, n’était pas de Barancy, mais de François Bernier, pour réfuter l’attaque de Morin contre l’Épicure de Gassendi (v. note [3], lettre 314).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 23 mai 1653. Note 11

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0315&cln=11

(Consulté le 07.05.2021)

Licence Creative Commons