À Claude II Belin, le 12 novembre 1653
Note [11]

« et même, si je vous connais bien ». Guy Patin devait, en le morigénant, répondre au fils cadet de Claude ii Belin, qui lui avait sans doute adressé un mot de remerciements et quelques nouvelles.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 12 novembre 1653. Note 11

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0331&cln=11

(Consulté le 03.12.2022)

Licence Creative Commons