À Charles Spon, le 10 août 1657
Note [11]

Ce paragraphe se trouve dans une lettre non datée adressée à André Falconet dans les éditions antérieures (Bulderen, cxvi, tome i, pages 297-300, et Reveillé-Parise, cccclii, tome iii, pages 78-81), qui doit donc être considérée comme fabriquée.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 10 août 1657. Note 11

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0488&cln=11

(Consulté le 29.11.2020)

Licence Creative Commons