À Charles Spon, le 22 février 1664
Note [11]

Sans vouloir lui raconter sa vie, Guy Patin rappelait à Charles Spon qu’il avait été reçu docteur régent de la Faculté de médecine de Paris en décembre 1627, et qu’il avait accédé en 1644 au rang des anciens de l’École (grand banc, ou moitié supérieure des docteurs régents classé par ordre d’ancienneté).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 22 février 1664. Note 11

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0771&cln=11

(Consulté le 29.06.2022)

Licence Creative Commons