À Adolf Vorst, le 3 janvier 1662
Note [11]

« si bon, si avisé, si excellent que soit l’empereur, il se fait acheter », Histoire Auguste, Aurélen (chapitre xliii, § 4, page 1017) :

Ut Diocletianus ipse dicebat, bonus, cautus, optimus venditur imperator.

[Comme disait lui-même Dioclétien, {a} si bon, si avisé, si excellent que soit l’empereur, il se fait acheter].


  1. V. note [30], lettre 345 pour Dioclétien, mais Guy Patin visait les souverains qui régnaient alors en Europe (sans en exclure Louis xiv).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Adolf Vorst, le 3 janvier 1662. Note 11

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1205&cln=11

(Consulté le 16.10.2021)

Licence Creative Commons