À Christiaen Utenbogard, le 21 décembre 1663
Note [11]

« ne nous manqueront ni les dons de la laborieuse Cérès ni les présents de Bacchus » ; Virgile (Énéide, chant viii, vers 179‑181) :

Tum lecti iuvenes certatim aræque sacerdos
viscera tosta ferunt taurorum onerantque canistris
dona laboratæ Cereris Bacchumque ministrant
.

[Alors le prêtre de l’autel et des jeunes gens choisis s’empressent d’apporter les chairs grillées des taureaux, chargent les tables des dons de la laborieuse Cérès et du vin de Bacchus]. {a}


  1. V. notule {a}, note [11], lettre 190, pour Cérès et Bacchus.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Christiaen Utenbogard, le 21 décembre 1663. Note 11

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1305&cln=11

(Consulté le 15.11.2019)

Licence Creative Commons