À Charles Spon, le 20 mars 1649
Note [116]

Dubuisson-Aubenay (Journal des guerres civiles, tome i, page 175, 26 février 1649) :

« ceux de Melun étant acquis à Paris, on y a mené des gens en garnison et y est la cavalerie des grandes portes, qui est d’ordinaire conduite par le marquis de La Boulaye. Toutefois on a eu depuis avis contraire, et que le sieur L’Arbaleste-La Borde, vicomte de Melun en partie (l’autre moitié de cette vicomté, par engagement, est à M. Fouquet, sieur de Vaux, maître des requêtes), s’est ressaisi de ladite ville pour la cour. »

Ici s’arrête artificiellement la lettre cxcxix de l’édition Reveillé-Parise, datée du 20 février.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 20 mars 1649. Note 116

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0166&cln=116

(Consulté le 14.07.2020)

Licence Creative Commons