À Charles Spon, le 22 mars 1648
Note [12]

« on aurait vu une si grande œuvre soutenir son mérite et sa gloire. »

Alexandre Farnèse, troisième duc de Parme et de Plaisance (Rome 1546-Arras 1592) avait succédé à son père, Octave Farnèse (1520-1585). Belliqueux par nature, il fut un fougueux général qui se distingua notamment lors de la bataille de Lépante (1571). Philippe ii, roi d’Espagne (v. infra note [13]), l’avait nommé en 1578 gouverneur des Pays-Bas espagnols, aussi ne régna-t-il jamais sur ses duchés italiens. Aux côtés des ligueurs, il contra Henri iv lors des sièges de Paris (1590, v. note [24] du Borboniana 10 manuscrit) et de Rouen (1592). Son fils devint le quatrième duc de Parme sous le nom de Ranuce ii (v. note [11], lettre 650).

V. notes [8][10] du Borboniana 10 manuscrit pour un complément sur la biographie d’Alexandre : ses prétentions à la couronne du Portugal (1580), en concurrence avec Philippe ii ; ses expéditions militaires au service de la Ligue ; les circonstances de sa mort.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 22 mars 1648. Note 12

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0152&cln=12

(Consulté le 06.05.2021)

Licence Creative Commons