À Charles Spon, le 6 janvier 1654
Note [12]

« mais il ne s’est pas encore fait connaître ».

Reveillé-Parise a remplacé la fin de cette phrase et la suivante par « Pour ceux dont il y est parlé et que vous souhaitez de connaître plus particulièrement, je vous dirai que le sieur Des Gorris… », aidant par là le lecteur à comprendre que Guy Patin, pour répondre à la curiosité de Charles Spon, se lançait dans une revue détaillée de quelques docteurs régents signataires de la pétition antimoniale qui le mettait tant en furie et qu’attaquait la Légende (1653, v. notes [11], lettre 333, et [55], lettre 348).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 6 janvier 1654. Note 12

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0336&cln=12

(Consulté le 05.12.2020)

Licence Creative Commons