À André Falconet, le 30 mai 1664
Note [12]

En désaccord avec Guy Patin, l’Index funereus… (pages 48‑49) date du 4 juillet 1663 la mort de Jean Ménard, natif de Paris, adjoint du premier chirurgien et barbier du roi ; v. note [19], lettre 644, pour une lettre d’admonestation que le doyen François Blondel lui avait adressée au plus chaud de la querelle entre les chirurgiens et la Faculté de médecine de Paris.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 30 mai 1664. Note 12

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0782&cln=12

(Consulté le 10.05.2021)

Licence Creative Commons