À Johann Georg Volckamer, le 16 janvier 1654
Note [12]

« les facultés de l’antimoine, qui sont plus que stygiales » : pour donner plus de consonance à son jeu de mots entre stibium (nom commun signifiant antimoine, génitif singulier stibii) et stygius (adjectif signifiant relatif au Styx, stygial, infernal, stygii au nominatif pluriel, v. note [28], lettre 334), Guy Patin s’est laissé aller à un solécisme : étant donné que facultates est l’accusatif pluriel du nom féminin facultas (faculté), il aurait dû écrire stibii plusquam stygias facultates.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Johann Georg Volckamer, le 16 janvier 1654. Note 12

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1062&cln=12

(Consulté le 27.11.2022)

Licence Creative Commons