À Christiaen Utenbogard, le 2 février 1657
Note [12]

La Pharmacopœa Ultrajectina range la manne parmi les médicaments simples, sous la rubrique des résines ; pour toute « baliverne » à son sujet, on n’y trouve que cette phrase (page 92) :

Manna albicans, dulcis et grati saporis et granulata optima est.

[La manne la meilleure est blanche, de saveur douce et agréable, et granulée].

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Christiaen Utenbogard, le 2 février 1657. Note 12

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1105&cln=12

(Consulté le 19.09.2019)

Licence Creative Commons