Autres écrits : Ana de Guy Patin :
Patiniana I‑3 (1701)
Note [12]

« Quand il fait bien, personne ne fait mieux, quand il fait mal, personne ne fait pire » : v. note [16] du Patiniana I‑2 pour ce jugement de Cassiodore sur Origène.

Les « postures de l’Arétin » (v. note [26], lettre 405) sont ses Sonetti lussuriosi [Sonnets luxurieux], recueil de poèmes très crus, écrits en 1526 pour illustrer une série de gravures obscènes. Cet ouvrage rigoureusement interdit ne circulait que sous le manteau. Gallica en propose une édition bilingue (italien, français), non illustrée, parue à Paris en 1882.

Ouvrage d’un genre radicalement différent, Il Genesi di M. Pietro Aretino con la visione di Noe ne la quale vede i misterii del Tesatemento Vecchio et del Nuovo, diviso in tre libri (Venise, Francesco Marolini, 1538, in‑8o de 240 pages) a paru en français : Le Genèse [sic] de M. Pierre Arétin. Avec la vision de Noë, en laquelle il vit les mystères du Vieil et Nouveau Testament, divisé en trois livres. Nouvellement traduit de toscan en français (Lyon, Sébastien Gryphe, 1542, in‑8o de 253 pages).

Cet article du Patiniana figure dans le manuscrit de Vienne (page 57).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Ana de Guy Patin :
Patiniana I‑3 (1701). Note 12

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8198&cln=12

(Consulté le 09.12.2022)

Licence Creative Commons