À Charles Spon, le 7 juin 1649
Note [13]

Patibulaire : bonne pour être pendue au gibet (patibulum, en latin, traverse d’une croix).

Sellette : « petit siège de bois sur lequel on fait asseoir les criminels en prêtant leur dernier interrogatoire devant les juges ; ce qui ne se fait que quand il y a contre eux des conclusions des procureurs du roi à peine afflictive [corporelle], car hors de cela, ils répondent debout derrière le barreau. L’interrogatoire sur la sellette est la pièce la plus essentielle de l’instruction d’un procès criminel » (Furetière).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 7 juin 1649. Note 13

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0180&cln=13

(Consulté le 20.01.2021)

Licence Creative Commons