À André Falconet, le 27 février 1660
Note [13]

Survenue le 26 février, la mort de Denis Guérin, ancien de l’École (antiquior Scholæ Magister), allait provoquer un grave différend au sein de la Faculté de médecine de Paris ; il allait ternir la seconde année du décanat de François Blondel, affaire dont les lettres suivantes ont rendu l’écho.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 27 février 1660. Note 13

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0593&cln=13

(Consulté le 21.09.2020)

Licence Creative Commons