Annexe : La maison de Guy Patin, place du Chevalier du Guet, note 13.
Note [13]

Robert était mort à Cormeilles le 1er juin 1670. L’inventaire de ses biens (dont la minute compte 45 pages, an mc liasse et/cii/69) a été commencé le 7 juin 1670 pour être interrompu le 27 juin en raison d’un désaccord survenu entre les parties sur l’estimation des livres qui composaient la bibliothèque. Il a été repris et terminé le 19 août suivant.

Robert Patin, sa femme et leurs quatre enfants (v. note [16], lettre 985) avaient en partie occupé depuis avril 1669 les trois niveaux de la maison. Je ne suis pas parvenu à réconcilier exactement la description donnée dans l’inventaire de 1670 avec celle du bail établi en 1669 (v. note [13] de La bibliothèque de Guy Patin et sa dispersion), ce qui m’a (pour le moment) découragé d’imaginer un plan complet de la maison des Patin. La pièce qui fait le plus cruellement défaut est la grande salle qui servait d’étude à Guy Patin : elle figure comme baillée à Robert, mais l’inventaire ne fait état que du cabinet attenant.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Annexe : La maison de Guy Patin, place du Chevalier du Guet, note 13.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8011&cln=13

(Consulté le 23/07/2024)

Licence Creative Commons