À Charles Spon, le 23 juillet 1649
Note [14]

« dont je suis le médecin de famille habituel. »

Jacques Leschassier (1550-1625), d’abord avocat au Parlement de Paris, devint ensuite substitut du procureur général, se montra très attaché au parti du roi à l’époque de la Ligue et acquit la réputation d’un savant juriste (G.D.U. xixe s.).

Son neveu, Christophe Leschassier, maître puis conseiller à la Chambre des comptes, a réuni et publié :

Les Œuvres de M. Jacques Leschassier, Parisien, avocat en Parlement, contenant plusieurs excellents Traités, tant de Droit Public des Romains, que celui des Français. Ensemble quelques mémoires servant à l’antiquité de l’Église, et à l’illustration de l’histoire de France. {a}


  1. Paris, sans nom, 1649, 2 parties en un volume in‑4o de 570 pages.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 23 juillet 1649. Note 14

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0190&cln=14

(Consulté le 08.12.2022)

Licence Creative Commons