À Charles Spon, le 11 janvier 1650
Note [14]

Emmanuel-Joseph, comte de Richelieu (1639-9 janvier 1665), abbé de Marmoutier et de Saint-Ouen-de-Rouen, était le troisième et plus jeune fils de François de Pont-Courlay (neveu du cardinal ministre par sa mère, née Françoise du Plessis de Richelieu) et de Marie-Françoise de Guémadeuc. Il était le frère d’Armand-Jean, duc de Richelieu, et de Jean-Baptiste Amador, marquis de Richelieu (qui lui transmit ses bénéfices ecclésiastiques quand il se maria, en 1652, v. note [40], lettre 297). Les trois frères avaient deux sœurs (Marie-Marthe et Marie-Thérèse) et étaient neveux de la duchesse d’Aiguillon.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 11 janvier 1650. Note 14

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0214&cln=14

(Consulté le 15.04.2021)

Licence Creative Commons