À Hugues II de Salins, le 6 mars 1655
Note [14]

« qui ne sont pas faciles à régler. » Les relations entre la France et l’Angleterre étaient certes tendues, mais on ne pouvait pas parler de guerre. L’obsession des Français était que les républicains anglais ne concluent pas contre eux une alliance offensive avec l’Espagne.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Hugues II de Salins, le 6 mars 1655. Note 14

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0393&cln=14

(Consulté le 28.01.2023)

Licence Creative Commons