À Charles Spon, le 8 octobre 1649
Note [15]

Hugonis Grotii Epistolæ ad Gallos, secunda editio, priore auctior et emendatior [Lettres de Hugo Grotius à des Français, seconde édition augmentée et corrigée] (Leyde, Elsevier, 1650, in‑12 et non pas in‑4o ; la 1re édition était de Leyde, 1648, in‑12). Ce livre de 373 pages contient 204 lettres datées de 1599 à 1643 (dont aucune adressée à Guy Patin).

Les Elsevier (Elzevier ou Elzevir) ont été la plus prospère famille d’imprimeurs hollandais au xviie s. Charles Pieters a dressé leur généalogie dans ses Annales de l’imprimerie elsevirienne, ou Histoire de la famille des Elsevier et de ses éditions… (Gand, Annoot-Braeckman, 1851, in‑4o).

  1. Première génération : le fondateur, Louis i (Lodewijk Elzevir), natif de Louvain vers 1540, était venu s’installer à Leyde autour de 1580. Il mourut le 6 décembre 1617.

  2. Deuxième génération, des quatre fils de Louis i :

    1. Matthieu imprima à Leyde de 1591 à 1622, il mourut le 6 décembre 1640 ;

    2. Louis ii s’établit à La Haye vers 1600 et y imprima jusque vers 1621, époque de sa mort ;

    3. Gilles (Egide) établi à La Haye en 1599, mourut en 1651 ;

    4. Joost (Josse), établi à Utrecht de 1603 jusqu’au moins 1607, mourut vers 1617 ;

    5. Bonaventure, établi à Leyde avec Matthieu, y imprima de 1617 et mourut le 17 septembre 1652.

  3. Troisième génération :

    1. fils de Matthieu,

      1. Abraham, établi à Leyde avec Bonaventure de 1622 à 1652, mourut le 14 août 1652 ;

      2. Isaac, établi à Leyde de 1616 à 1625, mourut le 8 octobre 1651 ;

      3. Jacob, établi à La Haye de 1621 à 1636, mourut après 1652 ;

    2. fils de Joost,

      1. Pierre i ne fut pas imprimeur et mourut avant 1657 ;

      2. Louis iii, établi à Amsterdam de 1638 à 1664‑1665, mourut en 1670 

    3. Daniel, fils de Bonaventure, s’établit à Leyde et à Amsterdam (avec Louis iii) de 1632 à 1680, année de sa mort.

  4. Quatrième génération :

    1. Jean, fils d’Abraham, établi à Leyde de 1652 à 1661, mourut le 8 juin 1661 ; sa veuve et ses enfants continuent jusqu’en 1681 ;

    2. Pierre ii, fils de Pierre i, eut pour tuteur Louis iii ; établi à Utrecht de 1667 à 1672, il mourut en 1696.

La correspondance de Guy Patin a parlé de Bonaventure (ii‑5) et son neveu Abraham (iii‑1‑a), de Louis iii (iii‑2‑b) et Daniel (iii‑3), et de Jean (iv‑1). Les actuelles éditions scientifiques Elsevier, fondées en 1880, ne sont héritières que par le nom des Elsevier du xviie s.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 8 octobre 1649. Note 15

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0201&cln=15

(Consulté le 17.05.2021)

Licence Creative Commons