À Charles Spon, le 8 janvier 1650, note 15.
Note [15]

Très souvent cité dans les lettres de Guy Patin, Christophe Fourmy, commis de librairie originaire de Lyon, travaillait alors à Paris chez Jean Roger, « rue des Amandiers, à la Vérité royale, devant les Grassins ».

Fourmy allait ouvrir à Lyon une officine en association avec Jean Champion (v. note [7], lettre 358), son beau-père, en exercice depuis 1636. À l’enseigne d’À l’Occasion, leur boutique était située rue Mercière à quelques pas de la maison de Charles Spon. Fourmy y exerça seul après la mort de Jean Champion (1657) jusqu’en 1667 (Renouard et Jestaz).

La rue des Amandiers, dite rue des Amandiers Sainte-Geneviève (sur le flanc Nord de la colline de même nom), est aujourd’hui la rue Laplace dans le ve arrondissement de Paris.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 8 janvier 1650, note 15.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0211&cln=15

(Consulté le 20/07/2024)

Licence Creative Commons