À Charles Spon, le 19 mai 1654, note 15.
Note [15]

Jean Chapelain (Johannes Capellanus), poète français (1595-1674), était fort influent membre de l’Académie française depuis sa création en 1634 ; ses grandes prétentions littéraires et sa médiocre production lui valurent d’être une des cibles favorites de Nicolas Boileau-Despréaux dans ses Satires.

Valentin Conrart (1603-1675), premier secrétaire perpétuel de l’Académie, ami et compagnon de satire de Chapelain, a laissé des Mémoires qui n’ont été publiés qu’au xixe s.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 19 mai 1654, note 15.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0349&cln=15

(Consulté le 23/04/2024)

Licence Creative Commons