À Charles Spon, le 2 mars 1655
Note [15]

L’abbé Guillaume Charrier (1623-1667) était l’un des fidèles « domestiques » du cardinal de Retz, qui l’avait fait envoyer à Rome au début de 1653. Il était l’un des conclavistes de Retz, c’est-à-dire un ecclésiastique admis auprès d’un cardinal pour le servir pendant la durée du conclave, et soumis, comme celui-ci, à l’interdiction de communiquer avec l’extérieur. Les deux autres conclavistes de Retz étaient Guy Joly et Imbert, son valet de chambre (Retz, page 1174, Bertière a).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 2 mars 1655. Note 15

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0392&cln=15

(Consulté le 20.01.2020)

Licence Creative Commons