À Charles Spon, le 12 mars 1658
Note [15]

En novembre 1657, Frances, la plus jeune fille d’Oliver Cromwell, avait épousé Robert Rich, petit-fils de Lord Warwick, amiral de la Navy de 1642 à 1649 et grand allié de Cromwell. Robert mourait de consomption trois mois plus tard (Plant et Fraser).

Gazette, ordinaire no 36 du 30 mars 1658, page 270) :

« De Londres, le même jour, 21 mars 1658. Le 14e de ce mois, le sieur Robert Rich, petit-fils du comte de Warwick et gendre de milord Protecteur, fut conduit, avec une pompe funèbre des plus belles, à Lées, dans le comté d’Essex, lieu de la sépulture de ses ancêtres, accompagné de 200 gentilshommes en trois troupes, chacune précédée de trois trompettes, avec les bannières aux armes du défunt, et suivis d’autant d’hérauts qui portaient son casque, sa cotte d’armes et ses éperons, et de son cheval caparaçonné de deuil ; après lequel venait le corps dans un chariot attelé de six chevaux, avec grand nombre de carrosses où étaient Mylord Richard Cromwell, fils aîné de Son Altesse, Mylords Falcombridge et Claypoole ses gendres, la plupart de son Conseil et quantité de noblesse. »

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 12 mars 1658. Note 15

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0519&cln=15

(Consulté le 09.12.2022)

Licence Creative Commons