Autres écrits : Consultations et mémorandums (ms BIU Santé  2007) : 20
Note [15]

Le tarse est le cartilage qui forme la charpente de chaque paupière (tarsos en grec).

V. première notule {a}, note [75], lettre latine 351, pour le sapin et son huile (lacrima).

La bétoine est une « herbe qui, étant pulvérisée, fait éternuer, dont se servent ceux qui ne veulent pas faire la dépense du tabac, car elle fait le même effet » (Furetière). Chomel (1741) en faisait une sorte de panacée :

« Ses vertus sont admirables presque pour tous les maux intérieurs du corps. Prise en quelque manière que ce soit, elle est bonne contre le venin, jaunisse, épilepsie, paralysie et sciatique. De la bétoine dans du vin blanc apaise les douleurs des reins. Ses feuilles, pilées et appliquées en forme de cataplasme, consolident subitement les plaies de la tête ; un cataplasme de ses feuilles avec graisse de porc fait suppurer les furoncles et autres apostèmes ; {a} ses feuilles pilées avec peu de sel guérissent les ulcères profonds et les chancres. »


  1. Abcès.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Consultations et mémorandums (ms BIU Santé  2007) : 20. Note 15

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8150&cln=15

(Consulté le 21.09.2020)

Licence Creative Commons