À Claude II Belin, mars-avril 1641
Note [16]

Le roi du Portugal, Jean iv de Bragance (v. note [27], lettre 86), proclamé le 14 décembre 1640 à la suite de la révolution qui avait soulevé son pays contre l’Espagne (v. note [11], lettre 55), envoyait des ambassadeurs pour offrir son alliance à la France. Louis xiii les avait reçus en audience à Saint-Germain, le 27 janvier 1641, et Richelieu le lendemain au Palais-cardinal. Les députés de Catalogne s’étaient rendus à Paris pour prêter serment de fidélité au roi, au nom de leur province, et pour le reconnaître comme leur souverain (Triaire).

La Catalogne, au nord-est de la Péninsule ibérique, était rattachée à la Couronne d’Espagne depuis le xiie s. Elle était alors de nouveau en rébellion et avait demandé le secours de Louis xiii. Elle incluait, de ce côté-ci des Pyrénées, le Roussillon, qui devint français en 1659 (traité des Pyrénées). Comme région stratégique de passage entre les deux royaumes, la Catalogne ne cessa d’être un enjeu de guerre entre la France et l’Espagne tout au long du xviie s.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, mars-avril 1641. Note 16

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0054&cln=16

(Consulté le 29.11.2022)

Licence Creative Commons