À Claude II Belin, le 15 juin 1652
Note [16]

« C’est le conseil déraisonnable d’Achitophel et le cœur endurci de Pharaon ».

Ce sont deux allusions tirées de l’Ancien Testament.

  • Achitophel (Mazarin) est l’archétype du ministre fourbe ; très écouté par Absalom, il lui conseille de se rebeller contre le roi David, son père (Samuel ii 17:7) :

    Non bonum consilium quod dedit Ahitofel hac vice.

    [Pour cette fois, le conseil qu’a donné Achitophel n’est pas bon].

  • Pharaon (Louis xiv) est le souverain qui opprimait les Juifs en Égypte (Exode 8:19) :

    Et dixerunt malefici ad Pharao “ digitus Dei est ”. Induratumque est cor Pharaonis et non audivit eos sicut præceperat Dominus.

    [Les magiciens dirent alors à Pharaon « Le doigt de Dieu est là ». Le cœur de Pharaon s’endurcit et il refusa de les écouter {a} comme Dieu l’avait prédit].


    1. D’écouter Moïse et Aaron.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 15 juin 1652. Note 16

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0289&cln=16

(Consulté le 13.12.2019)

Licence Creative Commons