À Charles Spon, le 3 juin 1654
Note [16]

« docteur et professeur de médecine », Gabriel Fontaine, fils de Jacques (v. note [46], lettre 97), s’est principalement distingué par son attachement à la doctrine des anciens Grecs. Il a vivement attaqué les partisans de Paracelse et de Van Helmont dans sa Medicina antihermetica (Lyon, 1657 ; v. note [9], lettre 467).

Guy Patin citait ici son Epitome tractatus de febribus. Tetras gravissimorum capitis adfectuum, vertiginis, epilepsiæ, convulsionis et apolplexiæ [Abrégé du traité des fièvres. Tétrade des affections les plus graves de la tête : vertiges, épilepsie, convulsions et apoplexie] (Lyon, Guillaume Barbier, 1647, in‑4o).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 3 juin 1654. Note 16

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0352&cln=16

(Consulté le 14.07.2020)

Licence Creative Commons