À Charles Spon, le 10 mars 1648
Note [17]

Dicite iusto quoniam bene quoniam fructum adinventionum suarum comedet [Dites heureux le juste, car il se nourrira du fruit de ses actions] (Isaïe, 3:10).

David, fils de Jessé, fut au xe s. av. J.‑C. le deuxième roi des Hébreux. Il fit de Jérusalem la capitale de son royaume. La tradition biblique le tient pour un grand poète et lui attribue la composition de chants liturgiques et de psaumes.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 10 mars 1648. Note 17

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0151&cln=17

(Consulté le 17.09.2021)

Licence Creative Commons