À Charles Spon, le 16 novembre 1649
Note [17]

Præcautiones Tridentinæ adversus novitates in fide. Précautions tirées du concile de Trente, {a} contre les nouveautés en la foi dédiées à la reine régente. Par Nicolas Forest Duchesne, abbé d’Escurey. {b}


  1. V. note [4], lettre 430.

  2. Paris, Jacques Langlois et Sébastien Huré, 1649, in‑8o de 120 pages.

Nicolas Forest-Duchesne (Reims vers 1595-vers 1650), entré chez les jésuites vers l’âge de 17 ans, passa, avec leur permission, dans l’Ordre de Cîteaux. « Il conserva, au reste, sous son nouvel habit, tout son attachement pour son premier état, et les principes qu’il y avait puisés, comme le témoignent la plupart des écrits qu’il composa depuis, relativement aux opinions alors débattues ; ce qui l’a rendu fameux dans l’histoire du jansénisme » (Michaud).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 16 novembre 1649. Note 17

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0207&cln=17

(Consulté le 29.11.2022)

Licence Creative Commons