À Gilles Ménage, le 20 juillet 1651
Note [17]

En italien, pie se dit gazza, et la gazzetta, piécette de monnaie, devait en effet son nom à la petite pie qui était frappée dessus.

V. note [3], lettre 90, pour la manière dont Guy Patin avait traité Théophraste Renaudot de babillard (blatero) en 1641, puis devant le Parlement un an plus tard.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Gilles Ménage, le 20 juillet 1651. Note 17

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1019&cln=17

(Consulté le 21.10.2019)

Licence Creative Commons