À Charles Spon, le 28 mai 1652
Note [18]

« Ô rare félicité de notre temps ! Dieu ne l’a pas fait entrer dans cette arène » ; Tertullien, Ad Martyras [Aux Proclamateurs de la foi] (chapitre iii, § 4) :

« Voilà pourquoi le Christ, votre divin maître, qui vous a fait entrer dans cette arène {a} après vous avoir marqués des onctions de son Esprit saint, a voulu vous séparer du monde avant le jour du combat et vous soumettre à ces laborieux exercices, afin de fortifier votre courage. »


  1. ad hoc scamma produxit.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 28 mai 1652. Note 18

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0287&cln=18

(Consulté le 19.11.2019)

Licence Creative Commons