À Charles Spon, le 13 février 1654
Note [18]

Les Enluminures du fameux Almanach des R.P. jésuites intitulé La Déroute et la confusion des jansénistes, ou Triomphe de Molina jésuite sur saint Augustin (sans lieu ni nom d’imprimeur, 1654, in‑8o). Attribué à Louis-Isaac Le Maistre de Sacy (v. note [5], lettre 867), ce livre commence par une « Description exacte du fameux Almanach, intitulé la déroute et confusion des jansénistes ». Il s’agit d’une gravure, reproduite à la fin du préambule, qui montre le Saint-Esprit, le pape, son Église et le roi refoulant Jansenius et les jansénistes vers les bras de Calvin, avec ces trois quatrains :

Le Pape
« Puisque du S. Esprit l’Église illuminée
D’une fausse doctrine accuse les auteurs,
Par la puissance enfin que Dieu nous a donnée
Nous condamnons la secte et tous leurs sectateurs. »

Le Roi
« Poussés par la concorde et mus d’un divin zèle,
Qui maintient nos sujets dans l’esprit d’union,
Prêtons pour abolir une erreur criminelle,
Le bras de la justice à la religion. »

Les Jansénistes
« Ah ! que deviendrons-nous, malheureux jansénistes !
Il faut à nos erreurs renoncer à la fin,
Ou nous joindre au parti des docteurs calvinistes
Car le nôtre aussi bien tient beaucoup de Calvin. »

Le texte du livre est composé de 18 enluminures en vers français de huit syllabes qui commentent l’Almanach avec d’abondantes notes marginales.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 13 février 1654. Note 18

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0338&cln=18

(Consulté le 07.05.2021)

Licence Creative Commons