À Charles Spon, le 30 janvier 1652
Note [19]

Phædri… Æsopiarum libri v. Nic. Rigaltius recensuit et notis illustravit.

[Cinq livres de fables ésopiques de Phèdre… que Nicolas Rigault {a} a réunies et enrichies de notes]. {b}


  1. V. note [13], lettre 86.

  2. Paris, Ambroise Drouart, 1600, in‑12 de 168 pages.

Phèdre (Caius Julius Phædrus, vers 10 av. J.‑C.-après 54 apr. J.‑C.), affranchi d’Auguste (Aug. lib.), a enrichi la poésie latine d’un genre nouveau en écrivant 123 fables, toutes imitées d’Ésope (v. note [6], lettre 65), dont certaines contiennent des allusions voilées à la cour impériale ; Pierre i Pithou (v. note [4], lettre 45) en a donné la première édition latine jamais imprimée (Troyes, 1596, v. seconde notule {d}, note [5], lettre latine 294). Phèdre a été l’un des inspirateurs de La Fontaine (G.D.E.L.).

V. note [13], lettre 195, pour le Tertullien et le Saint Cyprien « avec notes » de Rigault. Son Juvénal portait le titre de D. Iunii Iuvenalis Satirarum libri v. Sulpiciæ satira… [Cinq livres des Satires de Decimus Junius Juvenalis. La satire de Sulpicia…] (Paris, R. Estienne, 1616, in‑12), mais je n’ai a pas trouvé trace d’une édition d’Horace à laquelle il ait attaché son nom. V. note [7], lettre 307, pour la Vie de Pierre Dupuy par Rigault, alors en cours d’impression.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 30 janvier 1652. Note 19

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0280&cln=19

(Consulté le 14.08.2022)

Licence Creative Commons