À André Falconet, le 27 mai 1659
Note [19]

« Nouvelles idoles d’un siècle fou » :

Fœlices socii, et fatui nova numina secli,
Omnia qui facitis gratis, discedite gratis
.

[Heureux compagnons et nouvelles idoles d’un siècle fou, vous faites tout gratis, séparez-vous-en donc gratis].

Ce sont les deux derniers vers d’un court poème attribué à Patrick Adamson (1537-1592), archevêque de Saint-Andrews, intitulé In Iesuitas Parrhisiis gratis docentes [Contre les jésuites qui enseignent gratis] (John Lewis, Adrien Turnèbe, 1512-1565, a humanist observed, Genève, Droz, 1998, page 97).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 27 mai 1659. Note 19

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0566&cln=19

(Consulté le 12.05.2021)

Licence Creative Commons