À Charles Spon, le 19 décembre 1662
Note [19]

« Je vous salue, ainsi que votre épouse, et vous souhaite à tous deux, comme à toute votre famille, une bonne et heureuse année, dont l’arrivée est toute proche. » Cette formule de vœux anticipés, avec répétition de la date, se trouve au début de la lettre, au-dessus de la suscription. Reveillé-Parise l’a utilisée pour conclure la seconde partie de sa lettre no cccxlix.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 19 décembre 1662. Note 19

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0738&cln=19

(Consulté le 23.10.2019)

Licence Creative Commons