À Johann Daniel Horst, le 8 mars 1658
Note [19]

« Les chimistes ne connaissent que trois principes : le sel, le soufre et le mercure. Il n’y a proprement que deux sels en la nature, l’acide et l’alkali, dont tous les corps sublunaires sont composés. Ce sel des chimistes reste ordinairement mêlé parmi la terre après la distillation et est de couleur blanche, et de consistance sèche et friable » (Furetière).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Johann Daniel Horst, le 8 mars 1658. Note 19

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1131&cln=19

(Consulté le 15.09.2019)

Licence Creative Commons