À Claude II Belin, le 7 décembre 1632
Note [2]

Il se tint à partir du 29 avril 1593, à Suresnes (Hauts-de-Seine), pendant les états généraux qui avaient commencé le 26 janvier, des conférences entre catholiques et protestants, à la suite desquelles Henri iv embrassa la religion catholique. L’avis dont parlait Guy Patin pouvait être la Lettre écrite par les députés des princes, officiers de la Couronne et autres seigneurs catholiques qui reconnaissent le roi, pour la conférence faite à Suresnes et autres lieux. Aux députés de l’Assemblée qui est de présent à Paris, du 23e jour de juin, 1593 (Melun, sans nom, 1593, in‑4o).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 7 décembre 1632. Note 2

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0013&cln=2

(Consulté le 09.07.2020)

Licence Creative Commons