À Claude II Belin, le 19 juin 1643
Note [2]

Jean de ou des Cordes (ou Descordes, Johannes Cordesius, Limoges 1570-Paris 1642), chanoine de Limoges, fut un des hommes les plus savants de son époque. Établi à Paris en 1632, il a traduit en français quelques volumes d’histoire italienne religieuse ou civile ; on lui attribue la traduction du Discours des grands défauts qui sont en la forme du gouvernement des jésuites de Juan Mariana (1625, v. note [30], lettre 307).

Sa bibliothèque de 8 424 volumes, une des plus riches de ce temps, fut achetée par le cardinal Mazarin qui en fit don à la Bibliothèque du roi. Le Bibliothecæ Cordesianæ catalogus. Cum indice titulorum [Catalogue de la bibliothèque cordésienne. Avec un index des titres] (Paris, Antoine Vitray, 1643, in‑8o de 542 pages) contient le portrait du chanoine de Cordes et son éloge latin par Gabriel Naudé, long de huit pages. Il y a ajouté un extrait de son Avis pour dresser une bibliothèque (Paris, 1627, v. note [12], lettre 49), où il a cité en exemple (page 26) celles de Cordes, des frères Dupuy ou de René Moreau (mais il était encore bien trop tôt pour admirer celle de Guy Patin).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 19 juin 1643. Note 2

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0085&cln=2

(Consulté le 17.09.2021)

Licence Creative Commons