À Charles Spon, le 10 janvier 1648, note 2.
Note [2]

« dont je voudrais vous aviser ».

Guy Patin parlait ici des Prénotions coaques d’Hippocrate traduites et commentées par Louis Duret (v. note [10], lettre 33). Il mentionnait les deux premières éditions de Paris in‑fo (Jacques Du Puis, 1588, et Pierre Billaine, 1621) et la troisième de Strasbourg (Casparus Dietresius, 1633, in‑8o) ; mais contrairement à ce qu’il semblait annoncer ici, l’édition suivante (Paris, Gaspard Meturas, 1658, in‑fo) attendit 10 ans pour paraître.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 10 janvier 1648, note 2.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0149&cln=2

(Consulté le 16/07/2024)

Licence Creative Commons