À Charles Spon, le 4 août 1654
Note [2]

V. note [14], lettre 361, pour le livre du P. Pierre de Cerisiers sur l’éclipse solaire.

Claude Auvry (mort en 1687), fils d’un humble marchand de tissus [propola pannorum] parisien avait été envoyé jeune à Rome où il s’était attaché aux Barberini, rencontrant Mazarin et se liant d’amitié avec lui ; ayant rendu d’utiles services diplomatiques, il avait obtenu l’évêché de Coutances en 1646. Créature mazarine, grand vicaire du cardinal Antonio (Antoine Barberini), Auvry était devenu depuis 1653 trésorier chanoine de la Sainte-Chapelle de Paris (Gallia Christiana). Comme grand vicaire du grand aumônier de France, Auvry avait la haute main sur les affaires du Collège royal de France, fonction qui lui a valu de figurer souvent dans la suite de la correspondance de Guy Patin.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 4 août 1654. Note 2

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0363&cln=2

(Consulté le 15.11.2019)

Licence Creative Commons