À Charles Spon, le 15 septembre 1654
Note [2]

Fourrager, « en termes de guerre, signifie aller chercher du fourrage. On a fourragé aujourd’hui ce canton, demain on fourragera cet autre-là. Signifie aussi ravager, désoler, piller, ruiner un pays, y mettre tout en désordre. Les Suédois ont plusieurs fois fourragé toute l’Allemagne » (Furetière).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 15 septembre 1654. Note 2

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0371&cln=2

(Consulté le 14.11.2019)

Licence Creative Commons