À Charles Spon, le 21 septembre 1655, note 2.
Note [2]

Les boulangers de petit pain vendaient diverses sortes de pain amélioré par rapport à l’ordinaire et sous forme de moins grosses miches : « Ils mettent du lait au pain à la mode, à la Montauron, de Ségovie, etc. Ils mettent du sel et de la levure de bière au pain à la reine, du beurre au pain de Gentilly, etc. ; et en tous ces pains la pâte est plus molle et plus levée » (Furetière).

La rue Montorgueil existe toujours dans les ier et iie arrondissements de Paris, joignant le quartier des Halles au sud à celui du Sentier au nord.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 21 septembre 1655, note 2.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0415&cln=2

(Consulté le 22/06/2024)

Licence Creative Commons