À Charles Spon, le 26 octobre 1655, note 2.
Note [2]

Francesco Maria Sforza Pallavicino (Rome 1607-ibid. 5 juin 1667) était issu de la noblesse romaine. Entré dans la Compagnie de Jésus en 1637, il avait enseigné la philosophie puis la théologie au Collegio Romano. Innocent x avait chargé Pallavacino de plusieurs affaires importantes, dont l’examen des écrits de Jansenius qu’il refusa de condamner pour hérésie. Alexandre vii le nomma cardinal en 1657. Pallavicino a notamment laissé une Istoria del concilio di Trento [Histoire du concile de Trente (v. note [4], lettre 430)] (nombreuses éditions, dont la première est de Rome, sans nom, 1634, 3 volumes in‑4o ; v. note [4], lettre 722, pour la première édition latine, Anvers, 1670).

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 26 octobre 1655, note 2.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0421&cln=2

(Consulté le 14/07/2024)

Licence Creative Commons