À Charles Spon, le 8 mai 1657
Note [2]

Proche de la place des Vosges (alors place royale), la rue du Foin existe toujours, dans le iiie arrondissement de Paris. Le nom du notaire précédent est écrit Foin (pour Le Fouin) dans Reveillé-Parise, ce qui laisse planer un sérieux doute sur l’exactitude de la transcription.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 8 mai 1657. Note 2

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0480&cln=2

(Consulté le 22.09.2020)

Licence Creative Commons