À Charles Spon, le 5 juillet 1658
Note [2]

« ils souffrent, dis-je, d’une excessive pérégrinomanie. »

Escarpiner : « courir vite et légèrement, comme on fait quand on est chaussé avec des escarpins [souliers à talons plats], avec une chaussure commode » ; « On dit que les compagnons de métier vont battre la semelle, quand ils vont à pied et de ville en ville pour chercher maître et à travailler » (Furetière).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 5 juillet 1658. Note 2

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0529&cln=2

(Consulté le 22.09.2019)

Licence Creative Commons