À Charles Spon, le 28 janvier 1661, note 2.
Note [2]

Précédemment (v. note [15], lettre 663), les anciens éditeurs de Guy Patin ont dénommé ce défunt d’Astry. Dans l’historiette sur Mme de Querver (ou Kerver), épouse d’un partisan, Tallemant des Réaux (tome ii, pages 660-663) évoque un certain Astric, « qui se dit fils d’un seigneur portugais qui suivit la fortune de Dom Antoine, prétendu roi de Portugal », mais en le décrivant plutôt comme un proxénète que comme un financier.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 28 janvier 1661, note 2.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0668&cln=2

(Consulté le 21/06/2024)

Licence Creative Commons