À André Falconet, le 4 décembre 1665, note 2.
Note [2]

Consignation : « action par laquelle on dépose en main sûre une somme de deniers, des billets ou papiers en attendant la décision de quelque difficulté, ou que la condition soit échue, qui empêche de les délivrer. Les receveurs des consignations du Parlement, du Châtelet, etc. sont des dépositaires publics établis par autorité du roi et de la justice » (Furetière).

V. note [29], lettre 224, pour Jacques Le Tillier, que le Parlement condamna plus tard à mort (vlettre du 27 juin 1668 à André Falconet).

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 4 décembre 1665, note 2.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0849&cln=2

(Consulté le 15/04/2024)

Licence Creative Commons