À André Falconet, le 27 juin 1668
Note [2]

Fondé à la fin du xive s., le parlement de Franche-Comté siégeait à Dole et partageait l’administration de la province avec son gouverneur espagnol. Les Francs-Comtois reprochaient au parlement d’avoir facilité la conquête de leur pays par la France. En 1676, ce parlement fut déplacé à Besançon.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 27 juin 1668. Note 2

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0934&cln=2

(Consulté le 05.02.2023)

Licence Creative Commons